compatibilite

Le bilan de compétences

Réaliser un bilan de compétences vous permet de définir un projet professionnel ou un projet de formation (article L 900-2 à L 900-4). Il s’agit d’une convention signée entre le salarié, l’organisme prestataire du bilan et l’organisme paritaire agrée au titre du congé individuel de formation (FONGECIF, OPCA de branche).

Les conditions

Les salariés peuvent mesurer leurs compétences professionnelles et personnelles via un bilan de compétences. L’employeur a lui aussi la possibilité d’engager ce type de demande (plan de formation de l’entreprise) si et seulement si le salarié donne son accord. Pour valider une demande de bilan de compétences, le salarié doit justifier 5 ans d’ancienneté dont 12 mois dans la même entreprise.

Phase préliminaire, d’investigation et de conclusion

L’organisation d’un bilan de compétences se déroule en trois phases. La phase préliminaire consiste à certifier l’initiative du salarié dans l’analyse de ses aptitudes professionnelles et personnelles ; et de définir ses besoins de formation. La phase d’investigation repose sur une série d’entretiens afin d’évaluer les compétences et motivations personnelles. Enfin la phase de conclusion informe de la mise en place des étapes du projet professionnel ou de formation du salarié.

Bénéficier d’un bilan de compétences

Le bilan de compétences s’articule dans le cadre du plan de formation de l’entreprise et du droit individuel à la formation (DIF) des salariés. Ainsi, le salarié dispose d’une durée maximale de 24 heures pour réaliser ce bilan de compétences (congé de bilan de compétences). Dans les deux cas de figure, le salarié conserve sa rémunération habituelle et sa protection sociale.

Les domaines les plus recherchés

Langues

> Anglais
> Français
> Espagnol
> Allemand
voir tout >

Bureautique

> Excel
> Word
> Access
> Powerpoint
voir tout >

Développement personnel

> Gestion du stress
> Gestion du temps
voir tout >
Annonces idlead