soutien

L'employeur et la formation professionnelle

Chaque année, l’employeur se doit de participer au financement de la formation professionnelle continue. Plan de formation, droit individuel à la formation (DIF), congé individuel de formation (CIF), périodes de professionnalisation, l’employeur joue lui aussi un rôle important vis-à-vis de la formation tout au long de la vie professionnelle

Les obligations de l’employeur

Au niveau de la formation professionnelle, deux obligations sont à la charge de l’employeur. Notamment celle d’assurer le financement des actions de formation de ses salariés (article L. 900-2 et L. 900-3). Cette contribution est versée à l’Organisme Paritaire Collecteur Agrée (OPCA) et calculée en fonction de la taille de l’entreprise : moins de 10 salariés, de 10 à moins de 20 salariés et plus. La participation financière pour l’entreprise se résume au versement d’un pourcentage de la masse salariale de l’année.

Les enjeux pour l’employeur et le salarié

Le rôle de l’employeur est celui de faire évoluer la qualification professionnelle des salariés qui en font la demande. Les actions de formation ne se limitent donc pas aux seuls contrats de professionnalisation ou d’apprentissage. Ainsi, toutes les formations liées à l’adaptation des salariés à leur poste de travail, à leur maintien dans l’emploi face à l’évolution des technologies ou des nouvelles organisations de travail, mais aussi les actions de prévention pour anticiper des mutations d’emploi dans l’entreprise ou encore de perfectionnement des compétences du salarié en vue d’un changement d’activité professionnelle, rentrent dans le dispositif de la formation professionnelle tout au long de la vie.     

Les domaines les plus recherchés

Langues

> Anglais
> Français
> Espagnol
> Allemand
voir tout >

Bureautique

> Excel
> Word
> Access
> Powerpoint
voir tout >

Développement personnel

> Gestion du stress
> Gestion du temps
voir tout >
Annonces idlead