workers

La formation professionnelle

L’éducation et la formation professionnelle tout au long de la vie sont un droit constitutionnel ouvert à tous. La mise en œuvre et le financement de la formation tout au long de la vie professionnelle sont une obligation à laquelle l’Etat doit répondre de manière équitable entre les travailleurs et les jeunes à l’entrée dans la vie active.

DIF, CIF, VAE, bilan de compétences

Des actions de promotion, de perfectionnement et d’acquisition des connaissances peuvent être entreprises à l’initiative du salarié qui en fait la demande auprès de son employeur. Ainsi, le salarié en CDD ou en CDI a la possibilité de profiter de stages de formation via le droit individuel à la formation (DIF) ou le congé individuel de formation (CIF). D’autres dispositifs, comme la validation des acquis de l’expérience (VAE), permettent de prendre en compte l’expérience professionnelle du salarié pour d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel. Enfin, le salarié peut engager un bilan decompétences pour définir un projet professionnel ou de formation.

Modalités financement

Les acteurs sont multiples dans la participation financière aux actions de formation des jeunes apprentis, des salariés ou des demandeurs d’emploi. L’Etat, les collectivités locales et les entreprises forment le trio principal sur le financement de la formation professionnelle. Les établissements publics, les organisations professionnelles et syndicales, ou encore les établissements d’enseignement publics et privés s’engagent aussi sur les coûts de rémunération, de transport et d’hébergement.

Exemples d’actions de formation

Les périodes de professionnalisation se passent aussi bien dans le monde de l’entreprise, hors du temps de travail ou sur le mode de l’alternance. Par exemple, le contrat de professionnalisation offre un enseignement général ou technologique plus une qualification en entreprise pour des jeunes de 16 à 25 ans. Le contrat d’apprentissage se situe également dans ce type de formation diplômante en alternance. Les enseignants (1er et 2nd degré) ont droit aussi à des actions de formation à l’étranger pour compléter ou faire évoluer leur projet professionnel.

Les mobilités de formation en Europe

L’Union européenne met à disposition des étudiants, des apprentis et des jeunes adultes des bourses d’échanges et de formation. Ainsi, le programme européen « Education et formation tout au long de la vie » va dans le sens des aides à la formation et à la mobilité dans un pays européen. Comenius, Erasmus, Leonardo Da Vinci, ces projets de mobilités permettent de développer ses connaissances linguistiques et d’acquérir une expérience professionnelle en Irlande, en Grande-Bretagne, en Allemagne, etc. 

Les domaines les plus recherchés

Langues

> Anglais
> Français
> Espagnol
> Allemand
voir tout >

Bureautique

> Excel
> Word
> Access
> Powerpoint
voir tout >

Développement personnel

> Gestion du stress
> Gestion du temps
voir tout >
Annonces idlead